Dans la famille belle rando, je demande la Valette de Prals

Dans la famille belle rando, je demande la Valette de Prals

Je voulais faire une rando en haute montagne pour ce début d’automne pour retrouver cette ambiance et les beaux sentiers et j’ai été servi.
J’avais déjà parcouru le parcours de la Baisse de Férisson (en venant de Belvédère) pour ensuite faire les 150 épingles du vallon de Marre mais comme je suis pas fan des navettes, cette fois, j’ai proposé une boucle qui en reprend la partie finale mais qui débute par une ascension vers la Cime de la Valette de Prals.

Portage vers la Baisse de Prals

Je me doutais que c’était pas très roulant alors peu ont répondu présent mais on est tout de même 2 au départ en ce samedi matin dans le vallon de Fenestre. Il fait à peine 10° quand on sort de la voiture, on se prépare rapidement car la rando risque d’être assez longue vu le profil.
Lire le reste de cet article »

Un Caire gros comme ca

Un Caire gros comme ca

Fini la neige, quoique il a neige hier, alors depuis 3 semaines j’ai ressorti le velo. J’ai pas forcement fait des photos alors j’ai pas publie sur le blog mais déjà une balade dans l’Estérel seul pour environ 400m de D+ puis une rando à Utelle avec le club (1400m de D+) puis une autre dans la Vésubie où on a coupé du bois pour l’hiver et fait demi-tour tellement il y avait d’arbres couchés et dernièrement je visais une rando tranquille en solo vers Clans pour environ 1200m de D+.

Ce que j’avais pas prévu, c’est qu’il y avait une rassemblement de 29 pouces en cuissard à Clans ce même jour (XMB). Du coup impro total pour pas me retrouver en plein milieu de ces grandes roues. Je reprends la bagnole direction Marie et je fais un point carto (que j’avais avec moi pour une fois) et je pars en direction du Caire Gros avec dans l’idée de faire la crête de Sérenton si je suis dans les temps car avec ce contre-temps je suis sur le vélo vers 10h.
col de la Madeleine
Je me mets dans un bon tempo sur la piste pour pas perdre de temps mais en fait je suis en sur-régime et je vais le payer plus tard 😛 . Après 700m de D+ sur la piste, je commence à porter pour rejoindre le col de la Madeleine. J’en chie déjà, je fais des pauses régulières car les crampes sont pas loin. Au col j’aperçois enfin le Caire Gros mais qu’est ce qu’il est loin et haut. Bon faut dire que j’ai mal lu la carte et qu’il n’est pas à 1921m mais à 2087m. Un très court passage sur le vélo et je rejoins le col des 2 Caires où je croise un troupeau de piétons.
Lire le reste de cet article »

Mt Viroulet

Lors de ma derniere rando, je voulais tester les montages automatiques de google avec la fameuse fonction #AutoAwesome. Je voulais tester la facilite a generer des videos et voire par la meme occasion si il ne pouvait pas y avoir un moyen de faire des videos collaboratives: tout le monde filme des petites sequences avec son smartphone pendant la rando et ensuite chacun uploade ses rushs et google genere un montage.
Bon, ca c’etait dans me reves les plus fous. Le premier test consistait a filmer moi-meme et generer une video. J’ai donc sorti on smartphone, uploade mes fichiers en rentrant et attendu que google cree le montage.

Autant dire que je suis assez decu du resultat, a tel point que finalement j’ai fait moi meme un montage rapide (en 15 minutes). Je suis donc pas pret a continuer mes experiences. En plus apparemment, autoawesome ne gere que les videos enregistrees avec android >4.3 donc exit tous les autres appareils.

Voici mon montage:

Et pour info, le montage google:
https://plus.google.com/u/0/105672793425291865842/posts/9LCJuSbHbsb?pid=6086734294462566866&oid=105672793425291865842&authkey=CMOlnty7xJ_NQw

Magnifique

Magnifique

Puget Rostang
Ce week-end de pont était annoncé plutôt maussade sauf Samedi alors on en a profité avec des collègues du club pour aller se promener dans la montagne. On a choisi un parcours très riche en couleur, du rouge pour la terre, du vert, jaune pour la végétation, du bleu pour le ciel et du blanc pour la neige tombée fraichement sur les sommet. Je connais déjà certaines portions du parcours mais d’autres me sont inconnues mais vraiment, cette rando restera un super souvenir entre le groupe très homogène, les descentes méga tops qui font oubliées la très longue montée sur piste mais ce que je retiendrai ce sont les paysages et les couleurs sublimes de l’automne.
Lire le reste de cet article »

Hop La Ride

Hop La Ride

2 be 3 or not 2 beC’était en Mai dernier, je suis allé passer un WE en Alsace chez Karine et Ju avec Vince et Isa et on en a profité pour louer des VTT et explorer les sentiers du Mont St Odile.

L’alsace c’est l’autre pays de l’enduro après les Alpes Maritimes bien sur 😛 , mais c’est surtout complètement différent de nos sentiers bien caillouteux de chez nous. Là-bas, au Connermara euh non en Alsace, c’est lisse, ca file, c’est fun. Lire le reste de cet article »

Le jour le plus long

Le jour le plus long

En Janvier, je me suis inscrit au raid Vauban qui présente des chiffres assez gros mais je suis confiant de trouver le temps de rouler pour me préparer. Je me vois même suivre un petit programme d’entrainement pour essayer de faire une petite perf. Mais voila c’était en Janvier. Le printemps est arrivé, et entre la météo pas toujours au top, et des soucis mécaniques sur le vélo, j’ai très peu roulé. Heureusement qu’on a fait un WE VTT vers Millau et les Grandes Causses le WE précédent le raid pour accumuler des bornes et enchainer des sorties a plus de 1000m de D+ car sinon c’était même pas la peine de me déplacer à Guillestre.
Collage desphotos du raid
Samedi 7 Juin, on prend donc la direction de Guillestre en passant par le col de la Bonette encore bien blanc et on rejoins les autres au camping pour s’installer. Une pizza pas bonne et chère sur la place et on repart vite se coucher.

Dimanche, 6h, j’ai pas dormi, mais je me prépare pour une longue journée de vélo. Je rajoute mes poudres à mon eau, je prends des gels, des barres et on prend la direction de Risoul (1850m) en voiture où se situe le départ.

Les 300 concurrents sont la. Les jambes épilées se toisent du regard et les « enduristes » sont plus cools. Le départ est lancé, ca part fort pour tout le monde, on rétrograde rapidement dans les dernières positions. Peu à peu je m’échauffe et prends mon rythme. N’ayant pas dormi j’avais très mal aux jambes mais petit à petit les douleurs disparaissent dans cette première ascension sur piste qui nous amène au dessus de 2000m d’altitude. Mon rythme me permet de suivre un collègue du club avec qui je vais rester toute la journée.
Lire le reste de cet article »